Le dessin architectural 2D n’est pas mort